Voici les deux étudiants de l’IMEP qui joueront lors du premier concert du 7 avril. 

Toma Verly est un organiste, pianiste et compositeur franco-roumain de 25 ans. Il a commencé l’étude du piano dès l’âge de 5 ans, instrument qu’il a étudié et approfondi au Collège National d’Art Dinu Lipatti de Bucarest pendant ses années de primaire et secondaire.

Il a été admis en licence de piano à l’Université Nationale de Musique de Bucarest, dans la classe de la pianiste Dana Borșan, choisissant d’étudier séparément l’orgue et la composition. En 4ème année il a obtenu une bourse ERASMUS en Belgique, à l’Institut Royal de Musique et de Pédagogie de Namur (IMEP) où il a travaillé le piano avec le pianiste Roberto Giordano et l’écriture avec le compositeur et chef d’orchestre Romain Corbisier.

Toma Verly poursuit avec un master en composition à l’université bucarestoise, dans les classes des compositeurs Mihai Măniceanu et Dan Dediu, qu’il finalise avec son projet d’étude, la cantate l’Écume des jours, d’après le roman de Boris Vian, pour orchestre, recitant et danse-acteurs. En 2ème année, il obtient
de nouveau une bourse ERASMUS à la même université de Namur, en écriture, avec le professeur Romain Corbisier. En même temps, il intègre les cours de la
classe d’orgue du conservatoire de l’organiste Cindy Castillo. Suite à cette belle expérience, il décide de passer son admission en orgue liturgique à l’IMEP, où il est actuellement étudiant en B1.

Toma Verly mène une carrière musicale dans plusieurs directions. En tant que pianiste, il est le lauréat de nombreux concours nationaux et a joué sur de nombreuses scènes bucarestoises et ailleurs.

En tant que compositeur, ses créations ont été interprétées aussi bien en Roumanie qu’en Belgique ou en Angleterre. On y retrouve de la musique de chambre, de la musique vocale, pour instrument solo ou encore pour chœur. Il est aussi lauréat de plusieurs concours de composition comme Remember Enescu, Paul Constantinescu ou Coraliada. En 2020 il a reçu une bourse IconArts à Biertan, en Roumanie, où il a travaillé avec le compositeur Phil Cashian.

L’activité organistique de Toma Verly est assez récente.
Depuis 2017 il anime les messes dans la paroisse catholique Sainte-Croix de Bucarest. En tant que soliste, il a joué dans des concerts collectifs en Roumanie et en Belgique. Passionné entre autres par l’improvisation, il la travaille à l’IMEP avec les organistes Jean-Baptiste Monnot et Hampus Lindwall et le partimento avec le claveciniste Ewald Demeyere.

En 2023 il a reçu une bourse pour participer au programme intensif d’improvisation contemporaine METRIC, à Leipzig.

À part la musique, Toma Verly est passionné par l’architecture, la photographie, les musées et l’art en général. Il s’intéresse notamment au patrimoine de Bucarest, étant actif dans différentes organisations. Il pratique également le scoutisme, aimant beaucoup les randonnées en montagne, le sport ainsi que voyager à travers l’Europe pour découvrir de nouvelles cultures et leurs spécificités.

Il jouera : 

Frescobaldi – Toccata quinta en Sol 5′

Bach – Nun komm, der Heiden Heiland BWV 659 5′

Dan Dediu – Passacaglia cathoptrica 5′

Petar Bazhdarov est un jeune musicien Bulgare. Dès son enfance, il aime jouer, improviser et composer de la musique. Il aime aussi le chant choral et enseigner le piano.

Il a commencé ses études de piano à l’âge de 5 ans avec les pianistes Julia Bélova et Albéna Petrovitch-Vratchanska à Luxembourg. Puis, à l’âge de 6 ans, il est entré dans la classe d’Alexander Vassilenko à l’École nationale de Musique à Sofia (Bulgarie) où il a suivi parallèlement ses études secondaires et ses études professionnelles de piano. En 2015, il a découvert l’orgue avec Peter Breugelmans au Conservatoire de Leuven (SLAC).

Après l’obtention de son Baccalauréat musical avec spécialisation en piano à Sofia en 2022, il a rejoint la classe d’orgue de Cindy Castillo au Département de musique ancienne de l’IMEP. Petar apprécie la diversité des cours qu’il suit à l’IMEP : le répertoire d’orgue avec Cindy Castillo, l’improvisation avec Jean-Baptiste Monnot et Hampus Lindwall, le partimento et la basse continue avec le claveciniste Ewald Demeyere, et tous les autres cours.

Il jouera :

  1. Mendelssohn : Sonate pour orgue opus 65 no 6 : Chorale et variations
  2. S. Bach : Toccata en ré mineur, BWV 565